Mon immaculée conception

L’histoire c’est ma co-externe, l’écriture c’est moi. (introduction honteusement volée au brillant Alors Voilà)

C’est l’histoire d’une garde en Gynéco-Obstetrique. Y’a des papas (un peu), des mamans (beaucoup), des bébés plus ou moins roses, des médecins, des sage-femmes, et l’externe.

L’externe en question va donc voir Marie (NDLR : le nom a été changé pour les bienfaits de l’histoire), 24 ans, qui au vu de son ventre tout rond qui lui fait tout mal, est soit enceinte jusqu’aux yeux soit nous fait un remake d’Alien à 39 SA.

Bonjour Madame, blabla, interrogatoire, blabla, la routine de garde. Un léger détail se détache cependant de l’observation : Marie plaide haut et fort qu’elle est vierge. C’est ça, et moi je suis le Pape. Les rouages se font rapidement dans la tête de notre cher externe : c’est écrit Mlle Marie, apparemment dans son village c’est plutôt pas de boogie-woogie avant le mariage, donc le moyen de pas perdre la face c’est de tenter le bluff. On ne m’aura pas du haut de mes 5 années d’études, on tombe pas enceinte comme on tombe d’une chaise.

On passe donc à l’examen clinique. Sauf que là, surprise, un petit quelque chose brille au fond de son spéculum. Jamais vu ça, aucune idée de ce que c’est. Le chef qui passait par là jette un coup d’œil : « Ça, ma fille, c’est un hymen en pleine forme, Marie est vierge« .

Hallelujah, Jouez hautbois, résonnez musettes, on est le 24 Décembre 2013 (NDLR : date modifiée pour les bienfaits de l’histoire) et Jésus 2 s’apprête à naître dans ce beau CHU.

L’origine du miracle ? Je vous le donne en mille, une minuscule fistule recto-utérine a permis à un spermatozoïde aventureux de se frayer un chemin depuis un rapport non-conventionnel jusqu’à un ovule peu intimidé par cet intrus.

Le mot de la fin revient à Marie : « Non mais vous croyez quoi? On le fait toutes là d’où je viens! Ma sœur elle s’est mariée à 32 ans… Vous imaginez attendre aussi longtemps? »
La bonne nouvelle, c’est que Marie et le papa se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… de quelque manière que ce soit.

Moralité: 
– L’évangile disait vrai, mais ne parle pas des penchants de Joseph pour les rapports anaux
– Dans immaculée conception, il y a « cul »
– N’oublies pas qu’un jour, tu as été un spermatozoïde très débrouillard. Certains encore plus.

Marie, l'originaleMarie, l’originale

6 réflexions au sujet de « Mon immaculée conception »

  1. Ah bah enfin tout s’explique! Je suggere que tu ailles voir le Pape pour lui expliquer cette theorie, je suis sure que tu seras tres bien recu. Et tu peux passer par chez les Le Quesnoy aussi car apres tout, peut-etre que Marie-Therese disait vrai! (et c’est la qu’on va voir les differences de generations, qui comprendra cette reference?)

  2. :-) Je me coucherai moins bête ce soir ! (Et je vais faire ma chieuse, ms l’Immaculée-Conception ce n’est pas la conception de Jésus ms celle de Marie. Oui, pas une histoire de père divin ms d’absence de tache originelle dont sont marquées ttes les femmes depuis Ève. Et il paraît qu’en plus c’est assez récent comme concept mais il faudrait demander ça à qq’un de plus qualifié.)

  3. Des Marie, il y en d’autres : j’en est rencontré une, qui avait juste fait frotti-frotta, avec un bel hymen intact et s’était retrouvé avec un polichinel dans le tiroir…. Des fois, une belle glaire bien filante suffit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s